Comment devenir coiffeur : études, formations, missions…

Publié le : 13 juin 20183 mins de lecture

De la simple coupe au brushing en passant par la coloration, le coiffeur se charge des soins esthétiques des cheveux. Grâce à sa maîtrise technique et à sa connaissance en matière de soins capillaires, le coiffeur conseille sa clientèle dans le domaine de la coiffure : modèle et tendance coiffure.

Devenir Coiffeur : formation nécessaire

Pour devenir coiffeur au sein d’un salon de coiffure, le CAP constitue le diplôme professionnel indispensable. Il y a le CAP coiffure et le CAP perruquier-posticheur. Ces deux CAP peuvent être complétés par une mention complémentaire, coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste. Si vous envisagez d’ouvrir votre propre salon, il vous faudra acquérir le Brevet professionnel coiffure, le Bac Pro perruquier-posticheur ou le Brevet de maîtrise coiffeur. Le Brevet professionnel et le Brevet de maîtrise vous permettront, à plus long terme, de former des apprentis.

Missions du coiffeur

En véritable professionnel du soin des cheveux, le métier de coiffeur consiste à utiliser une technique et un sens artistique pour prodiguer des coupes, des couleurs et bien d’autres soins capillaires, adaptés à chaque client. Styliste et visagiste, le coiffeur est à même de définir quelles transformations opérer sur la chevelure de son client, tout en respectant un certain nombre d’éléments comme ses goûts, la morphologie de son visage, ou encore sa personnalité. La notion de commerce est très présente dans cette profession, l’objectif principal résidant dans l’entière satisfaction de son modèle pour développer un climat de confiance. Le coiffeur peut exercer au sein d’un salon de coiffure en tant qu’employé, ou à son compte, en se rendant au domicile de ses clients.

Contexte pour devenir Coiffeur

L’insertion professionnelle des jeunes diplômés n’est pas toujours facile. C’est la raison pour laquelle l’apprentissage s’impose comme le mode de formation le plus efficace pour trouver du travail rapidement. Formé en entreprise, le débutant a plus de chance d’être embauché au sein de son équipe formatrice à la fin de son cursus. Le débutant commence sa carrière comme assistant-coiffeur ou shampouineur. Après quelques mois, il prend en charge ses propres clients au sein du salon. Il pourra choisir de se spécialiser en devenant coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste. Le métier de perruquier-posticheur est très prisé par les coiffeurs souhaitant orienter leur carrière dans le domaine artistique, que ce soit au cinéma ou au théâtre. Après plusieurs années d’expérience, de nombreux coiffeurs choisissent de se mettre à leur compte et d’ouvrir leur propre salon de coiffure.

Plan du site